Les acteurs de la prévention de la délinquance

 
 
Les acteurs de la prévention de la délinquance

Mardi 6 mai 2014, Raymond Le Deun, Préfet de l'Yonne a présidé le Conseil Départemental de Prévention de Délinquance, qui s'est tenu en présence de Mme Garcia, chargée de mission pour le FIPD. 

Au niveau national,

le comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD) fixe les grandes orientations de la politique de prévention de la délinquance. Celles-ci sont préparées par le Secrétariat  général du CIPD en liaison étroite
avec les différents ministères concernés.
  • Le comité interministériel de prévention de la délinquance : 

Le comité interministériel de prévention de la délinquance a été créé par décret n° 2006-52 du 17 janvier 2006 .
Présidé par le Premier ministre ou, par délégation, par le ministre de l'intérieur, le CIPD comprend, outre le Premier ministre, les ministres chargés de l'intérieur, de la défense, de la cohésion sociale, de l'éducation nationale, de la justice, des transports, de la santé, de l'outre-mer, et de la jeunesse. Il fixe les orientations de la politique gouvernementale en matière de prévention de la délinquance et veille à leur mise en oeuvre. Il coordonne l'action des ministères et l'utilisation des moyens budgétaires consacrés à la politique de prévention de la délinquance.

  • Le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance : 

Il anime et coordonne la politique de l'Etat en matière de prévention, encourage et finance les initiatives locales dans ce domaine au moyen d'un fonds interministériel. Il organise l'échange d'information sur les pratiques les plus efficaces et favorise l'expérimentation. Ce document ci dessous présente ses missions

  • Le fonds d'intervention pour la prévention de la délinquance (FIPD) est le levier financier de la politique de prévention : 

Ce fonds permet à l'Etat de mieux soutenir l'action des maires pour le développement des politiques locales de prévention. 

Au niveau local,

le maire est responsable  de l’animation, sur le territoire de sa commune, de cette politique et de la coordination de sa mise en œuvre, sous réserve et dans le respect des pouvoirs et compétences du représentant de l’Etat, de l’autorité judiciaire, des conseils généraux, des forces de police et de gendarmerie, des institutions scolaires, du secteur médico-social, du secteur associatif, etc. Les priorités d’intervention sont fixées en réponse aux enjeux du territoire au sein des instances locales de concertation.

Dans chaque département,il existe trois types d'instance :

 - Les conseils locaux ou intercommunaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD ou CISPD) .
 - L'Etat Major Sécurité (EMS), 

Coprésidé par le préfet et le procureur, il est principalement chargé de mettre en œuvre les orientations du gouvernement en matière de sécurité et d'animer la lutte contre la délinquance générale, contre les trafics, l'économie souterraine et les violences urbaines et proposer des objectifs aux groupes d'intervention régionaux (GIR).

  - Le conseil départemental de prévention de la Délinquance (CDPD) .

Il regroupe des élus, des magistrats, des services de l'Etat ainsi que des services du département intervenant dans le domaine social, des personnalités qualifiées et représentants d'associations. Il est présidé par le préfet, secondé par 2 vice-présidents : le procureur et le président du Conseil général.